article de la dépêche 27 Juin 2014

Feu d'artifice pour les 130 ans de l'Harmonie bagnéraise

 

Publié le 03/07/2014 à 03:50

Bagnères-de-Bigorre (65) - Musique

L'Harmonie bagnéraise et l'Ensemble choral bagnérais./Photo Muriel Guillin.
L'Harmonie bagnéraise et l'Ensemble choral bagnérais./Photo Muriel Guillin.

Comment trouver les mots, les adjectifs, les qualificatifs, pour ce concert d'anniversaire que nous a offert l'Harmonie bagnéraise, vendredi soir ? Magique, enchanteur, ensorcelant, donnant la chair de poule… Non, aucun mot ne serait assez fort pour qualifier la soirée des 130 de l'Harmonie bagnéraise à la Halle aux grains !

La soirée a commencé avec une 1re partie assurée par Les Chanteurs montagnards. Le final de cette partie fut «La Muse bagnéraise», une musique de Léon Richard sur une poésie de Jean de Cabadur. Les arrangements pour l'Harmonie ont été faits par Jean Espiasse.

La 2e partie a été le clou de la soirée, l'explosion, le feu d'artifice ! En compagnie de l'Ensemble choral bagnérais, avec sa trentaine de chanteurs, les morceaux se sont succédé, tous plus différents les uns que les autres. Didier Médaillon assure la direction de l'orchestre et a voulu un programme où chacun pouvait «y trouver son compte».

Puis vint le moment tant attendu de la soirée avec «Destin d'un samouraï», composé spécialement par Takashi Ogawa pour l'anniversaire de l'Harmonie. Il est vraiment très exceptionnel d'avoir dans la salle le compositeur d'un morceau que l'on joue. Et ce fut l'apothéose ! Un «Destin d'un samouraï» où l'on pouvait suivre l'histoire de cet homme contée par les instruments. Car Takashi Ogawa n'écrit pas sans fil conducteur… «Non, je veux raconter une histoire, je ne veux pas écrire n'importe quoi, n'importe comment. Ceux qui écoutent et ceux qui jouent doivent avoir la conscience de cette histoire pour la faire vivre», nous confiera-t-il. La curiosité et l'inventivité musicale de Takashi Ogawa ont encore fait des miracles ce soir. Si bien qu'à la fin du spectacle, ce n'est pas un mais deux rappels que les musiciens nous ont offert.