article de la dépêche 27 Juin 2014

Feu d'artifice pour les 130 ans de l'Harmonie bagnéraise

 

Publié le 03/07/2014 à 03:50

Bagnères-de-Bigorre (65) - Musique

L'Harmonie bagnéraise et l'Ensemble choral bagnérais./Photo Muriel Guillin.
L'Harmonie bagnéraise et l'Ensemble choral bagnérais./Photo Muriel Guillin.

Comment trouver les mots, les adjectifs, les qualificatifs, pour ce concert d'anniversaire que nous a offert l'Harmonie bagnéraise, vendredi soir ? Magique, enchanteur, ensorcelant, donnant la chair de poule… Non, aucun mot ne serait assez fort pour qualifier la soirée des 130 de l'Harmonie bagnéraise à la Halle aux grains !

La soirée a commencé avec une 1re partie assurée par Les Chanteurs montagnards. Le final de cette partie fut «La Muse bagnéraise», une musique de Léon Richard sur une poésie de Jean de Cabadur. Les arrangements pour l'Harmonie ont été faits par Jean Espiasse.

La 2e partie a été le clou de la soirée, l'explosion, le feu d'artifice ! En compagnie de l'Ensemble choral bagnérais, avec sa trentaine de chanteurs, les morceaux se sont succédé, tous plus différents les uns que les autres. Didier Médaillon assure la direction de l'orchestre et a voulu un programme où chacun pouvait «y trouver son compte».

Puis vint le moment tant attendu de la soirée avec «Destin d'un samouraï», composé spécialement par Takashi Ogawa pour l'anniversaire de l'Harmonie. Il est vraiment très exceptionnel d'avoir dans la salle le compositeur d'un morceau que l'on joue. Et ce fut l'apothéose ! Un «Destin d'un samouraï» où l'on pouvait suivre l'histoire de cet homme contée par les instruments. Car Takashi Ogawa n'écrit pas sans fil conducteur… «Non, je veux raconter une histoire, je ne veux pas écrire n'importe quoi, n'importe comment. Ceux qui écoutent et ceux qui jouent doivent avoir la conscience de cette histoire pour la faire vivre», nous confiera-t-il. La curiosité et l'inventivité musicale de Takashi Ogawa ont encore fait des miracles ce soir. Si bien qu'à la fin du spectacle, ce n'est pas un mais deux rappels que les musiciens nous ont offert.

 

Article de la Dépêche Juin 2014

Publié le 23/06/2014 à 03:48, Mis à jour le 23/06/2014 à 07:45

Bagnères-de-Bigorre (65) - Anniversaire

Le 27/06/2014
L'Harmonie bagnéraise ./Photo archives de l'Harmonie bagnéraise.
L'Harmonie bagnéraise ./Photo archives de l'Harmonie bagnéraise.

L'Harmonie bagnéraise vous invite à un concert exceptionnel, le vendredi 27 juin, à la Halle aux grains de Bagnères, à 21 heures, afin de souffler ensemble ses 130 bougies !

Pour la première partie de ce concert, et à cette occasion, les Chanteurs montagnards d'Alfred Roland seront leurs invités… avec une jolie surprise avec l'Harmonie…

La deuxième partie verra l'Ensemble choral bagnérais et l'Harmonie, dirigés par Didier Médaillon, ensemble sur scène.

L'Harmonie bagnéraise interprétera, pour la première fois, un morceau écrit spécialement pour eux par Takashi Ogawa. Un passionnant compositeur, qui a souhaité faire ce cadeau d'anniversaire à l'Harmonie et faire partager sa culture en leur composant cette œuvre : «Destin d'un samouraï».

Depuis 130 ans, l'Harmonie bagnéraise accompagne la vie des Bagnérais au son de ses «cuivres» chaleureux et puissants, de ses «bois» mélodieux et au rythme de ses timbales, grosse caisse… D'inaugurations en cérémonies, de fêtes en concerts, l'Harmonie accompagne la vie culturelle de Bagnères, bravant deux guerres, des changements d'époque…

L'Harmonie est crée par Léon Richard en mai 1884. Cette société musicale a alors pour objectif de permettre à de jeunes garçons de la région de Bagnères d'accéder à la musique et d'apprendre un instrument, sous le patronage de la ville de Bagnères-de-Bigorre.

Aujourd'hui, l'Harmonie est dirigée par Didier Médaillon, et les filles sont rentrées à l'Harmonie depuis bien longtemps. Elles sont maintenant plus nombreuses sur les rangs de l'orchestre que l”es garçons !

Pendant 130 ans, l'Harmonie et son école de musique ont permis à de nombreux jeunes de Bagnères et de ses alentours de devenir des musiciens accomplis, presque gratuitement, en suivant des cours de qualité accessibles à tous.

Une belle et noble mission qui mérite d'être honorée et fêtée comme il se doit !

Venez nombreux, vous ne serez pas déçu de votre soirée, et vous vous en souviendrez longtemps ! 130 ans, toujours jeunes et alertes… ça se fête !

Vous pourrez les retrouver également le 8 novembre prochain.

 
 
 

Article du Petit Journal 17 Juillet 2013

Une petite photo prise au kiosque !!!

article de la Dépêche mai 2014

Publié le 27/05/2014 à 03:52, Mis à jour le 27/05/2014 à 07:57

Bagnères-de-Bigorre (65) - Harmonie bagnéraise

Du 21/06/2014 au 27/06/2014
Des musiciens de tous âges, amateurs pour la plupart, dirigés avec talent par Didier Médaillon, nous ont enchantés avec un répertoire varié./Photo Muriel Guillin.
Des musiciens de tous âges, amateurs pour la plupart, dirigés avec talent par Didier Médaillon, nous ont enchantés avec un répertoire varié./Photo Muriel Guillin.

Lors de la soirée de samedi, la Halle aux grains accueillait un nombreux public venu écouter un concert divisé en deux parties. La première partie a été brillamment «occupée» par l'ACB (Accordéon-Club bagnérais). Celui-ci avait invité, en seconde partie, l'Harmonie bagnéraise.

Quelque 40 musiciens de tous âges, amateurs pour la plupart, avec un encadrement professionnel, nous ont enchantés avec un répertoire varié : des œuvres classiques et modernes, choisies par le chef Didier Médaillon dans un vaste programme actuel dédié aux orchestres d'Harmonie ou dans celui, moins spécifique, de la musique classique, la musique de genre, la musique de films ou du jazz. Quelques titres : «Odyssey», de Jay Chattaway ; «Star Wars Medley», de John Williams ; gig band classics («In the mood», «Tuxedo Junction», «Serenade in blue»…); «Around the world», de Jean-Philippe Vanbeselaere ; «Enough is enough no more tears», de Bruce Robert…

Depuis 130 ans, l'Harmonie bagnéraise œuvre pour enseigner et développer la musique de pratique amateur, et pour le plaisir de tous.

L'harmonie Bagnéraise est une jeune dame qui va donc fêter ses 130 ans cette année, un anniversaire qui va vous réserver de belles surprises. Tous les musiciens sont en train de préparer, dans le secret le plus absolu, un concert mémorable qu'il ne faudra manquer sous aucun prétexte… Mais chut, ne dévoilons pas tout, tout de suite. Juste quelques indiscrétions pour vous mettre l'eau à la bouche : pour cette commémoration, l'Harmonie bagnéraise jouera, ce soir-là, un morceau composé pour l'occasion par Takashi Ogawa : «Le Destin d'un samouraï».

Pour la première partie, Les Chanteurs montagnards d'Alfred Roland seront présents. Il y aura également la participation de l'Ensemble choral bagnérais… Mais nous en avons déjà trop dit !


Quelques dates à retenir

- Le samedi 21 juin, concert pour la Fête de la musique, à 10 heures, devant la Halle aux grains. Le mardi 17, à 17 h 30, audition des élèves à l'école Jules-Ferry. Le 27, concert à la Halle aux grains, à 21 heures, le concert des 130 ans.

Article du bulletin municipal

Cet article m'a été proposé par Mr Rolland Castells lors d'une de nos rencontres alors que je lui faisais part de mon étonnement sur le fait que l'Harmonie Bagnéraise et son école n'était pas assez mise en valeur .

Il m'a interrompue et m'a demandé d'écrire un petit texte présentant l'Harmonie et son école pour présenter aux Bagnérais,  qui l'avaient peut-être oublié,  qu'une école de musique accessible à tous existait dans leur ville ainsi qu'un orchestre d'harmonie.

Je l'en remercie avec beaucoup de tristesse; j'aurais aimé le faire de vive voix mais la vie en a décidé autrement.